Publié dans BON PLAN, C'est nouveau!, COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, ENTRE FILLES Girly secrets, FAMILY, Nature, plage beach pool...

SEAZEN Bateau sur l’eau… solaire !

Quel silence… On flotte, sans un bruit, 6 personnes à bord dont le skipper et non moins propriétaire et à l’origine de cette belle initiative de cette promenade sur la Méditerranée de notre belle Côte d’Azur…

 ​

​A 6 noeuds, au fil de l’eau presque puisque la mer est un lac aujourd’hui, nous suivons le guide, à la découverte des plages, des fonds turquoises, entre les voiliers au mouillage -et les nageurs!- la vue n’est  pas la même évidemment, Guillaume est incollable et en véritable conteur, nous apprenons des détails croustillants sur les demeures historiques avoisinantes de Beaulieu S/Mer, passés ou très actuels : de la construction haut-perchée du Roi des Belges du siècle dernier, qui a failli être vendue 500 millions d’euros en 2008, à la maison au design avant-gardiste de l’acteur David Niven, où Grâce Kelly allait souvent rejoindre son ami, américain comme elle. Nous apercevons la villa Ephrussi de Rotschild entourée par un somptueux jardin (entre 10 et 18h, délassez-vous à son tout aussi sublime Salon de thé ;-)) Et la Villa Kerylos , elle, est davantage comme suspendue sur l’eau… sans doute un des plus beaux Musée de Beaulieu, à visiter absolument (cliquez sur le nom pour retrouver toutes les infos pratiques)

Mais vous serez accompagné(es) vous aussi peut-être par un vrai ami de la nature qui sait comme il faut protéger les posidonies (algues utiles), ne pas jeter l’encre sur elles, mais sur le sable (nappes turquoises c’est facile!)


Et là, c’est sûr, je commence à vous piquer votre curiosité et vous donner envie de profiter de ce tour, vous aussi… Vous allez d’autant me remercier de vous avoir dégoté ce plan qu’il est vraiment d’enfer : non seulement il s’agit d’un bateau Electrique (solaire) donc inutile de vous vanter les mérites pour la faune et la flore si précieuse, mais sachez qu’il est à louer, avec ou sans permis bateau, si vous ne l’avez pas, ni personne parmi le petit groupe que vous constituerez, prévoyez 1h de « formation » pour éviter les incidents (manipulation et aussi d’indispensables notions de navigation, attention à ne pas croiser les encres, si le vent se lève par exemple, notions des distances pour revenir à temps! etc 😉
À la journée, en semaine, le week-end, pour un after-work, entre 19h et minuit, mais toujours entre amis, et entre nous! 😊🤣

Avec ce bateau solaire, j’ai envie de faire un tour d’Europe, de longer toutes les côtes, plus magiques et surprenantes les unes que les autres, car tant qu’il fait jour, on pourrait aller…  jusqu’en Grèce ! pourquoi pas !?! Il se conduit comme un jetski (bi-moteur) ; 6 chevaux sous le teck, 6 noeuds max au-delà de la zone des 300m, pas de tire-en-d’eau mais nous glissons sur l’eau comme sur un stand-up paddle. Sans odeur, à 20km/h pour quitter le port, vous utilisez 200 watts! Puis 800 watts, l’équivalent de notre sèche-cheveux! 

Evidemment, vous pouvez opter pour un skipper « à louer » aussi si vous n’en connaissez pas, il vous en coûtera un peu plus cher, c’est tout. Sinon cursus de formation en 4 cours, vous vous améliorerez. Bon, équipé d’hélices quand même donc attention aux baigneurs! On coupe tout quand on veut faire un plouf!

D’ailleurs Guillaume -Seazen- prévoit de continuer d’organiser des sorties en mer, -à thème peut-être ? lui ai-je suggéré- d’1h ou 2, pour se faire connaitre et pour le lancement de la formule, de la saison, en attendant de l’avoir loué pleinement. L’idéal c’est 8 personnes – max 560 kg. – préparez votre pique-nique!

A bord, 1 prise 12 Volt (équivalent allume-cigare) Et n’oubliez pas de demander à Guillaume que vous aimeriez qu’il vous installe la douche!

Et super prix !!!🔝En attendant belle balade en mer avec ces 1ères photos/Video ! 👌🏼😎

 

TARIFS

180 € LA JOURNEE  de 10 à 16h

160 € la soirée, «  afterwork » en semaine, de 19h à minuit (sinon il se transforme en citrouille)

Evidemment, c’est plus cher en saison, comptez 295€ la soirée au mois d’août

d’autres photos sur mon Instagram plage de Beaulieu par exemple ou mon restaurant flottant préféré à Nice Le Plongeoir ET SEAZEN sur Instagram aussi 😉

 

 

Publicités
Publié dans COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, expo, FAMILY, on oublie pas les Juniors !

PICASSO… PIC D’ASSIETTES

Quelle visite singulière de la vieille-ville d’Antibes, jeudi 30 mars, le jour du fameux brouillard qui a recouvert la mer et les villes de la Côte d’Azur véritable, phénomène spectaculaire rare… Un régal pour les photographes!

Alors c’est un véritable ROMAN-PHOTOS que je partage avec vous ici, témoin de ma balade de la vieille-ville, aux imposants remparts, en passant par la Place Mariejol où une magnifique petite église rose, qui me rappelle un peu celle de Calvi…

De la terrasse du château des Grimaldi qui abrite aujourd’hui le MUSEE PICASSO, une vue exceptionnelle de ces remparts et de la mer qui borde le cap d’Antibes. Une fois le brouillard passé, on peut voir le port VAUBAN d’Antibes, « le grand »celui qui abrite les plus grands yachts d’armateurs, euh… d’amateurs- de la frenchriviera … Et sur LE NOMADE AU BASTION ST JAUME, géant lui aussi, de l’artiste contemporain catalan Jaume Plensa, recroquevillé dans une dentelle de fer démesurée…. -visite en entrée libre ;-)- Il vous rappelle 1 des 7, plus « petits » philosophes perchés dominants la Place Massena à Nice ? Mais ouiiiiii, bravo, comme vous êtes cultivés et/ou arrivez à me suivre, je vous félicite! 😉  (liens vers mon Instagram)

Revenons au château des Grimaldi qui abrite des pièces-maîtresses de l’oeuvre de Picasso, ou plus justement, de la « vaisselle » : une collection impressionnante d’assiettes de céramique. C’est une de mes salles préférées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un peu d’histoire :  acheté par la ville d’Antibes, devient le musée Grimaldi avec pour premier conservateur, Romuald Dor de la Souchère. En septembre 1945, Pablo Picasso se rend au musée Grimaldi et en 1946, Romuald Dor de la Souchère lui propose d’utiliser une partie du château comme atelier.

De Picasso….

enthousiaste, travaille au château et réalise de nombreuses oeuvres, dessins et peintures. À la suite de son séjour en 1946, Pablo Picasso laisse en dépôt à la ville d’Antibes 23 peintures et 44 dessins*. Parmi les peintures les plus célèbres : La Joie de vivre, Satyre, Faune et centaure au trident, Le Gobeur d’oursins, La Femme aux oursins, Nature morte à la chouette et aux trois oursins, La Chèvre
Le 7 septembre 1948, une exposition confirme l’enrichissement significatif de 78 céramiques réalisées à l’atelier Madoura de Vallauris.
Le 13 septembre 1949, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Tapisseries françaises », de nouvelles salles consacrées aux peintures, céramiques et dessins de Picasso sont ouvertes au public.
Et le 27 décembre 1966, la ville d’Antibes rend de nouveau hommage à Pablo Picasso
et le château Grimaldi devient officiellement musée Picasso, premier musée consacré à l’artiste.
Enfin, en 1991, la donation Jacqueline Picasso autorise un nouvel enrichissement des collections Picasso.

et la semaine prochaine, le 7 avril, je suis conviée au vernissage de l’accrochage au 1er étage de nouvelles photos que personne ne connait...

waouhhh à admirer par tous, dès le 8/04/2017
BON PLAN : tarif unique accès au Musée exceptionnellement à 3€ au lieu de 6€ pour se faire pardonner du couloir « en désordre » et de salles fermées au 1er.
Profitez-en pendant cette 1ère semaine de vacances scolaires!
Pour ceux qui n’ont pas l’occasion de visiter celui de Paris, -rénové récemment- et les 2 autres musées Picasso en Espagne : le musée de Malaga et le musée de Barcelone, c’est vraiment un très bon moment passionnant.
Remparts vieille ville d’Antibes
*ceux-là même que nous pouvons admirer au Musée ce jour

…à Nicolas de Staël

Quelle surprise de découvrir ou redécouvrir les oeuvres de Nicolas de Staël !! Présentées aussi au musée Picasso, témoignent du séjour du peintre à Antibes, quelques mois de 1954 à 1955… et à partir de 1982, la ville acquiert des oeuvres importantes de cette période.

Publié dans coffee & talk, COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, DECO, ENTRE FILLES Girly secrets, FAMILY, LIFESTYLE, on oublie pas les Juniors !

Tendance déco~végétale à l’heure du thé

Flânerie sur InstaGram en cas de dimanche pluvieux -ou mélancolique- mais pas sur n’importe quel thème, avec n’importe qui…

Car « surfer » sur IG peut être encore plus jubilatoire que lécher les vitrines des boutiques de déco, d’artisans fleuristes ou balader autour de la petite maison dans la prairie, juste avant de s’arrêter prendre un chocolat chaud dans un salon de thé tout doux, aux murs et aux gâteaux pastels…

Alors plantons le décor ensemble : vous êtes confortablement installés (sweet-home il va s’en dire) votre tablette sur les genoux, smartphone, stylo/carnet jamais très loin évidemment, un mug de roïboos Lov’Organic sur la table basse, « Orgueil & Préjugés » en fond sonore, prête à faire dérouler les photos de vos followers…

Et alors là, waouhhh je suis subjuguée par la délicatesse de la photo de mon amie Emilie et de son Pink power : elle vient de poster le gâteau du goûter dominical, rose pâle aujourd’hui, avec comme toujours à coté une compo de fleurs délicates, sa dernière passion, ses 2 dernières en fait, réunies.

Curieuse je clique sur les commentaires et IG de ses « amies » et là, comme une évidence, je me demande a-t-on déjà « écrit »sur cette tendance de la déco-végétale-parfumée-aux-cakes-citron-pavot ?? Un peu comme il existe « les 20 comptes sucrés à suivre sur IG » Non il ne s’agit pas de FoodLife avec le dernier dessert à la mode et sa recette comme le crumbcake mais Sur ces nouveaux talents, des créatrices qui pourraient être nous, la concierge… le plus souvent féminines et commencer à lister ces blogs/galeries IG tellement poétiques, de France, de Navarre et d’ailleurs? Sur la déco-végétale, oui (vous savez, les murs-fontaines, plantes vertes grimpantes…) c’est très beau aussi, mais ce n’est pas le sujet 😉 Ces vitrines ne sont pas toutes « pro » artisan-fleuriste géniale, wedding-planner…, pô du tout,

 
Evidemment comme vous, je suis quelques magazines de déco, des décoratrices d’intérieur pro (scandinaves et design italien pour ma part) ou madame-tout-le-monde (encore des scandinaves d’ailleurs ou SophieBdeco ) des marques de déco qui nous inspirent tous les jours -et que notre mec déteste 😉 – HEMA pour son ton rigolo, ZaraHome (pas si bon marché) récup’ vintage, des objets, ustensiles, botanique, « organics » ou shoponline, cosmétiques, hôtels, designers, architectes, conceptStore, coffeeshop, éditeurs, traiteurs, même! … Et les IG de mes salons de thé préférés, Emilie’s Cookies,   Plus récemment, tendance healthy-bio, depuis leur ouverture, PaperPlane, La Popote d’Ondine, près de chez moi, à Nice ma ville, à Paris , ou à des milliers de km…

Mais il est une véritable tendance à mettre en scène un plat de cookies, un vase, une bougie, une main tendue, à les photographier et les poster joliment sur Insta, de façon spontanée, ou très réfléchie, avec un tie&dye de coloris prédéfini… C’est miraculeux.

Je vous souhaite d’être transportés comme moi ou simplement séduits par cette pléthore de petits ravissements aux couleurs tièdement chaleureuses, à ces mises en scènes de natures très vivantes, légères avec leur parfum floral et agrumes qui crèvent l’écran.

https://www.instagram.com/blanc.craie/

dream.and.love.by.flo

https://www.instagram.com/inspirations.and.co/

https://www.instagram.com/georgiannalane/

https://www.instagram.com/transparences/

http://instagram.com/ojardinsucre       « confiturière »… c’est joli non?

Florilège très peu exhaustif (rappel définition : « Recueil de morceaux choisis d’œuvres littéraires, en particulier de poésies » c’est exactement de cela dont il s’agit ici!) qu’ils aient 100 abonnés ou 50 000, peu importe, pourvu qu’on ait l’ivresse !

Voulez-vous m’aider à le compléter? merci d’avance! et Facebook n’est pas en reste pour exemple la page de ma fleuriste créatrice préférée JulieGuittard.

A venir, un billet sur les blogs de voyages qui ne peuvent s’empêcher de nous faire saliver 😉 comme le sympathique evasionsgourmandes

Et moi qui n’ai pas fait de cake aujourd’hui j’ai bien envie de poster une photo de mon lit, stylé non? 😄🤣


bonne après-midi à vous! -et bon appétit 😉 – !

 

 

 

 

Publié dans BON PLAN, C'est nouveau!, coffee & talk, CULTURE & LOISIRS, expo, FAMILY, FOOD & RESTAURANTS, IDEE WEEK-END SEJOUR, LIFESTYLE, PARIS Capitale

Le Musée d’Orsay… pour une pause gourmande, le saviez-vous?

N’hésitez plus lors de votre prochain séjour à Paris : passez 1h ou 2 au Musée d’Orsay !

Vous ne serez jamais déçus, toujours une belle expo à découvrir mais pas seulement.

Ce week-end de fin janvier 2016img_0972

à l’occasion de la rétrospective du plus jeune des Impressionnistes, Frédéric BAZILLE j’ai pris beaucoup de plaisir à revoir tout l’étage qui leur est dédié et aussi très très agréablement surprise par…1 bar et 2 restaurants! si, si -c’est important non 😉 ?!-

Derrière cette fameuse horloge de la gare d’Orsay jadis, situé au premier étage du musée, se cache un fabuleux restaurant « d’époque » où on imagine arriver en « train à remonter le temps » 😉 Depuis son ouverture en 1900, cette salle, classée Monument historique a été rénovée plus d’une fois mais les plafonds peints et les dorures sont authentiques et le mélange avec les équipements modernes et design sont très réussis. C’est un véritable enchantement et différent à chaque rdv car ce soir par exemple, nous profiterons d’une expo dédiée à l’artiste qui a commis les chaises très colorées du restaurant notamment, EDRA. Pour en savoir plus, consultez la page FB

salle-restaurant-musee-orsay

et un régal pour nos papilles également !

Côté cuisine, le chef Yann Landureau élabore une cuisine traditionnelle française, ponctuée de plats originaux en lien avec l’actualité du musée. Entrée + Plat ou Plat + Dessert 22€ (menu enfant jusqu’à 10 ans à 7.90€ qui dit mieux?) et superbe dîner après une visite en nocturne du Musée : 57€

Téléchargez la carte du restaurant !

Autre très agréable surprise, à la sortie de la Galerie des Impressionnistes, le Café Campana prolonge la magie et le rêve… Dessiné par les frères Campana, célèbres designer brésiliens, « le café vous transporte dans un univers « onirico-aquatique », directement inspiré d’Emile Gallé et hommage à l’Art Nouveau ».

Personnellement j’ai eu l’impression de traverser une salle du sous-marin de 20 000 lieues sous les mers de J. Verne. 😉 je n’y ai fait qu’une pause à l’heure du tea-time entre 2 galeries, mais impossible de résister aux pâtisseries et j’ai bien l’intention d’y déjeuner un jour prochain! salades, assiettes façon bistrot parisien entre 15 et 19€,  des quiches au risotto entre 13 et 17€ et des desserts à se damner entre 7 et 9€… bref tarifs/CARTE à telecharger  pas du tout exagérés pour le lieu! moi j’ai craqué pour Part de cake Agrumes Citrus à 5.90€ … hummm et LE CHOCOLAT CHAUD est un VALRHÔNA ! Chocolat pur cacao (à 5,10 €) et la prochaine fois je goûterai le Chocolat à la cannelle (5,40) #yummy

Horaires:  du mardi au dimanche de 10h30 à 17h, et le jeudi nocturne de 11h à 21h.
Publié dans COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, FAMILY, on oublie pas les Juniors !

Visite surprise au Musée Masséna à Nice & Expo Charles MARTIN-SAUVAIGO (peintre)

Surprise oui, pour plusieurs -très bonnes- raisons

Franchement, que les Niçois qui ont franchi le seuil de ce célèbre Musée cette dernière décennie lève le doigt ! Personne…? OK, m’en doutais, pourquoi? parce qu’il a une image ringarde, on s’imagine des vitrines entières d’armes désuètes, de toutes sortes de souvenirs de guerres Napoléoniennes et de bibelots ennuyeux sur des étagères poussiéreuses…. Eh bien que nenni !

Je compte parmi les Niçois-moyens qui ne profitent pas assez ou peu des moult occasions de se cultiver à Nice et des merveilles qui s’offrent à nous; parfois ce sont les touristes qui piquent notre curiosité « tiens, pourquoi font-ils la queue ici ceux-là? » ou une expo peut nous amener ou ramener dans un lieu délaissé par notre vie à 100 à l’heure.

Vous n’aurez plus aucune excuse, aucune honte ou gène après avoir lu cet article, de lever les yeux sur ce joyau architectural de la Promenade des Anglais, en plein coeur de ville, voire d’y entrer si j’ai une once d’influence 😉 ; facile d’accès, pkg à disposition et s’il est complet, à proximité celui du Palais de la Méditerranée.

Avec une réelle envie de découvrir ce peintre méconnu, Charles MARTIN-SAUVAIGO, ami des impressionnistes dans le cadre d’une récente donation, je franchis le seuil d’un 1er lourd portail, tombe d’admiration devant les jardins et verrières splendides et un autre lourde porte très belle que je dois pousser comme si j’entrai dans une villa habitée…

Et alors là le choc: comme c’est beau!!!!!!!!!!!!! Je revois la maison d’été de Napoléon et de sa soeur, à l’ïle d’Elbe, de sa décoration légère et meubles étonnants : des objets, des tableaux, du mobilier certes mais splendides ! de plusieurs époques savamment mêlées: du rattachement de Nice à la France à la fin de la Belle Epoque. Et sans poussière aucune!     On s’attend à ce que l’Impératrice Eugénie, ou les maîtres des lieux respectifs, Le prince Victor d’Essling, les différents maires de Nice : Malausséna, De Cessole,… surgissent du haut des escaliers majestueux, dorés, (3 étages accessibles) ou d’un vestibule marqueté, intimiste.

Je vous confie mes photos pour la suite de la visite, et des détails comme la date de construction tout début 1900 et « le style néo-classique avec une forte empreinte italianisante » à consulter sur le Site de la ville de Nice MUSEE MASSENA

Sans oublier les livres illustrés de la boutique du Musée où d’ailleurs vous pourrez shopper des idées cadeaux, notamment des affiches de constructions disparues emblématiques de Nice comme le Casino sur la Jetée de la Promenade, ou de l’imposant voilier de l’hôtel La Réserve (sur le plongeoir aujourd’hui)….ou de routes embouteillées mais d’équipages avec chevaux… 😉

Bonne visite et rendez-nous compte ci-dessous en commentaires !!! merci d’avance!

INSTAGRAM

Publié dans COTE D'AZUR Frenchriviera, FAMILY, LIFESTYLE

A mon « petit » frère Fabrice et à sa jeune épouse Marie-Lise

Le discours que j’aurais aimé tenir le jour de vos noces, si j’avais été moins timide – si!- et émue….

…. »quand on tombe amoureux, on vit une sorte de folie passagère, ça éclate comme un tremblement de terre et ça s’apaise ensuite. Quand ça s’est apaisé, il est temps de prendre une décision pour essayer de découvrir si nos racines et celles de l’autre ont finies par tellement s’entremêler qu’il serait inconcevable d’essayer de les séparer. Parce que c’est ça et seulement ça aimer quelqu’un. Aimer quelqu’un ce n’est pas être en extase ou avoir le souffle coupé, ce n’est pas le désir de s’accoupler chaque minute de la journée, ce n’est pas rester éveillé(e) toute la nuit à l’imaginer entrain d’embrasser chaque centimètre de ton corps, non, tu n’as pas à rougir, ça c’est être amoureux, c’est différent. Nous essayons tous de nous convaincre que l’amour c’est cela. L’amour si on veut, c’est ce qui reste après tout cela, quand la passion est retombée, quand elle est consommée… Vous ressentez quenque chose comme cela l’un pour l’autre? Bon alors tout deviendra possible!! »
extrait du film « Capitaine Corelly » une des plus belles romances du cinéma (avec P. Cruz et N. Cage et John Hurt qui commet cette tirade) de John Madden, le réalisateur de Shakespeare in Love (2001)