Publié dans A LIRE, CULTURE & LOISIRS

Consentement, confinement… il n’y a qu’un pas parfois…

Loin de moi l’idée de relancer la polémique mais je me demande où en est l’enquête contre G.M. pour « viols sur mineur de 15 ans » ouverte par le parquet de Paris après avoir analysé le livre de Vanessa Springora…. ?

Vanessa Springora, éditeur et auteure

Je vous invite à lire ce livre édifiant sur le sujet, puisque ces jours de confinement nous permettent de revenir un peu en arrière et de nous mettre à jour sur les parutions qu’il ne fallait pas manquer en 2019 ; en attendant que les maisons d’édition reprennent une vie normales elles aussi et « libèrent » les livres qui auraient dûs paraitre en ce début d’année 2020…

retour sur ma chronique Instagram https://www.instagram.com/p/B78AHTBINrn/?igshid=c3iot08p2767

Après quelques heures passées avec Vanessa Springora à lire « Le Consentement »
cela ne va pas être facile de passer à autre chose….
Que ne l’aviez vous écrit avant ce livre!
Bien sûr que vous en aviez le droit!
bien sûr qu’il fallait le faire

Puis-je oser vous dire, Vanessa, -c’est une mince consolation ou encouragement- Vous verrez la cinquantaine c’est super: Tout est encore et à nouveau possible! 😆🤞
Il s’agit d’un témoignage et d’une mise en garde donc,
Oui il y a des fautifs,
Trop de complices, plus ou moins malgré eux,
Il faut que l’impunité cesse, arrêtons de nous voiler la face et ayons le courage de dénoncer les «ephebophiles» (p198) et autres pedophiles
il s’agit de protéger les enfants, les ados, oui jusqu’à Manille, partout dans le monde, tous.
c’est insoutenable et inadmissible à notre époque.

Publié dans A LIRE, C'est nouveau!, CULTURE & LOISIRS, ENTRE FILLES Girly secrets

Entretien avec Stéphanie Rohant, écrivaine

pour la sortie de son thriller « ADELE »

aux Editions du Panthéon le 20 mars dernier.

Bonjour Stéphanie! je vous remercie de m’accorder cette interview afin de tout connaitre de l’auteure de ce roman pour le moins singulier mais avant d’en parler, pourriez-vous nous dire qui est Stéphanie Rohant ?

Je suis née en province, heureuse maman de deux filles ; J’ai exercé dans des domaines d’activité différents.. J’ai adoré être wedding-planner ou gestionnaire de patrimoine… Je suis une autodidacte!

Ah oui en effet toujours à votre compte, et écrivaine aussi ?

#instagram bien sûr !

J’aime entreprendre, sans filet mais avec une conscience professionnelle. Je vais au bout de l’aventure et ce même si le parcours est semé d’embûches. Ce qui fut le cas pour la parution de mon premier ouvrage. J’ai dû me battre, affronter les hautes autorités étatiques, mais frondeuse jusqu’au bout des ongles, je ne me laisse pas abattre.

Et lectrice sans doute?

Pendant de nombreuses années, j’ai lu des policiers, Maigret, Grangé, puis j’ai eu ma phase Stephen King, Henning Mankell que j’aimais beaucoup, Mickael Connelly, James Ellroy, Stieg Larson…

Mais lorsque j’étais plongée dans l’écriture d’Adèle, je lisais tout sauf des policiers! J’avais besoin de rester concentrée sur mon plan, mes recherches et mes personnages.

Alors justement, parlez-nous de votre livre, ce polar vraiment étonnant en plus d’être palpitant puisque il s’agit… comment pourrait-on le définir, un thriller érotique? et franchement sanguinolent aussi un peu quand même (rires) d’où vient cette inspiration macabre ?

ah ah oui, c’est vrai ! Suite à l’immense succès de 50 nuances de Grey, j’ai eu envie de surfer sur cette vague de l’érotisme. Le constat a été, par le biais de ce livre sans appel : les femmes aiment parler entre elles de sexualité sans aucune gêne, aucun tabou. Je me suis demandé comment installer des scènes érotiques dans lesquelles les femmes s’abandonnent dans un décor de velours et soudainement plonger le lecteur dans une enquête haletante.

Je confirme l’intrigue est vraiment haletante, quelles sont les contraintes que vous vous êtes fixées… et surtout qui est ADELE…?

Adèle, mon héroïne, est confrontée à un tueur en série. Elle n’a pas les codes, elle doit apprendre sur le terrain , s’entourer de personnes chevronnées, mettre son affect de côté, et ne pas faillir lorsqu’elle assiste à la découverte des corps. Je voulais trouver le bon tempo et promener le lecteur dans des univers très différents; travailler mes personnages à la psychologie tourmentée et trouver des lieux. Paris sonnait comme une évidence. La capitale des amoureux devenait le terrain d’un jeu macabre…

En effet vos personnages sont réellement travaillés et crédibles, existent-ils dans votre réalité pour que vous soyiez ainsi inspirée?

Chaque personnage est le fruit de mon imagination. Mes contemporains m’aident beaucoup… Des hommes d’affaires, une actrice, un homme politique, une juge au tempérament impétueux qui a fait trembler la classe politique, la voix d’un journaliste, la gestuelle d’une parfaite inconnue en face à face avec son amoureux, son amant sans doute, dans un restaurant branché de Paris… La liste est longue et non exhaustive. (rires)

Chaque lieu dans Adèle, a été visité, photographié. Désormais mon grand classeur est refermé…mais il reste près de mon bureau.. Je ne peux m’en défaire, pour le moment…

Tout de même les scènes de torture qui nous font frissonner d’effroi et limite fermer les yeux comme devant un film d’épouvante !? Il a bien fallu vous documenter un peu non, rassurez-nous? Lolll

Les recherches ont occupé la moitié de mon temps de travail. Je suis méticuleuse et j’ai besoin de maîtriser et de comprendre pour avancer. Des heures de lectures sur les tueurs en série, des ouvrages sur l’univers carcéral,  policier; la médecine légale aussi. Assister à une autopsie, pour de vrai! et donc avoir les nerfs à vif, j’ai meme perdu mes repères… car j’ai pu entendre une femme flic, qui là, dans cet espace ô combien étouffant et anxiogène, s’est même confié à moi sur la réalité de cette vie, de ce métier… La réalité du terrain, les nuits sans sommeil, les larmes de lassitude, l’envie d’arrêter toutes les ordures qui s’en sortent, impunis… J’admire ces femmes. J’admire Martine Monteil première femme à avoir diriger les plus grandes brigades centrales parisiennes dont le 36 Quai des Orfèvres. Une main de fer dans un gant de velours…

Est-ce difficile de quitter cette atmosphère, vos personnages maintenant que le livre est achevé et publié ?

Je suis très attachée à mes personnages et je suis chagrinée et tiraillée si une personne se moque d’un personnage comme Jacquot par exemple, c’est un SDF et non un clochard… parce que malheureusement une vie entière peut basculer du jour au lendemain et on peut tout perdre…

Je suis très sensible….un peu trop à mon goût… toutefois, j’adore mes méchants ! (rires)

Et puis je lis, je marche, et je prends le temps d’être avec mes filles, qui ont ce don de me distraire. Elles sont très joyeuses et adorent se moquer de moi.

Vos filles oui…. Quels livres leurs conseillez-vous de lire et à tous vos lecteurs ?

« 24 heures de la vie d’une femme » de Stefan Zweig. Je suis amoureuse de cet auteur. C’est un texte court, intemporel et qui nous fait passer un merveilleux moment. Il parle de la femme avec une extrême sensibilité.

Et aussi LE livre qui m’a donnée envie de lire : « Madame Bovary » de Gustave Flaubert, mon premier grand roman, lu à 12 ans; dévoré lors d’un été caniculaire. Maman voulait m’occuper et elle m’a convié à lire les grands.…Zola, Maupassant, Balzac, et la fabuleuse Agatha Christie!

Et aujourd’hui comment vivez-vous le confinement?

Ce qui est bien étrange c’est que j’ai relu « La Peste » d’Albert Camus il y a trois mois… Pour mon prochain roman je faisais des recherches sur la Peste et la folie… La réalité semble rejoindre la fiction! C’est déconcertant avec la pandémie qui nous frappe…

Quand je n’écris pas, je suis avec ferveur les cours de Lucile Woodward sur internet. J’apprends la méditation, je jongle avec les pilates. Cette formidable coach me permet d’être bienveillante et en paix avec mon corps bien trop longtemps maltraité…

Ah ah vous tentez une diversion !? Les projets d’écriture en cours doivent donc rester secrets…? (clin d’oeil)

Je laisse planer le suspense….hé hé….

Ah ah je n’insisterai pas! mais une dernière question chère Stéphanie, ou un constat : le lancement de votre livre, vos moult rdv pris de conférences, signatures en librairie, tout est décalé… Mais vous ne vous laissez pas abattre comme vous le disiez, et participez activement à la promotion de votre livre puisque je vous ai « rencontrée » sur Instagram, avec votre 1er podcast de lecture d' »Adele », et entendu ainsi votre voix de velours…!

(rires) oui merciiii c’est l’initiative de ma chère @k__sandra qui a eu cette idée audacieuse et ambitieuse de faire lire des auteurs à haute voix! Un immense merci à elle et à ce réseau!

https://www.instagram.com/tv/B-JWY5HKRX8/?igshid=1dj7q7l3gpnpg

Un immense merci ma chère Emmanuelle..

C’est moi qui vous remercie de m’avoir accordé autant de temps, et d’avoir répondu avec franchise et simplicité à ma curiosité… Je vous souhaite le meilleur pour votre livre ! et à très bientôt pour une rencontre « en vrai », en librairie ou sur un salon …. Au Festival du Livre de Nice fin Mai par exemple? on croise les doigts!

Stéphanie est d’une douceur et d’une délicatesse extrêmes dans sa façon de se raconter et dans le choix de ses mots. Nous sommes restées 3h au téléphone à discuter de bien d’autres choses encore et ce fut un régal. Je vous conseille de la découvrir et de la lire! vous pouvez commander son livre -ebook – sur vos supports habituels. 510 pages 26euros.

un de ses autres ouvrages, sur la médecine notamment.

Bonne lecture à vous!

Publié dans C'est nouveau!, Court séjour, CULTURE & LOISIRS, expo, IDEE WEEK-END SEJOUR, voyager seul, VOYAGES

LOUVRE ABU DHABI ou LE Musée du désert

Samedi 11 novembre 2017 nous n’avons pas pu échapper à l’inauguration du musée universel exposant les trésors des civilisations millénaires & de grandes figures de l’art moderne et contemporain.

Comme j’ai envie d’y aller depuis que je l’ai vu! Je m’informe et prépare mon voyage bien-sûr !

Un chantier pharaonique qui a duré 10 ans et à sa tête le célèbre français JeanNouvel

Serait-ce juste une petro-monarchie qui souhaite ajouter une particule à sa fortune?

600 millions d’€, 5000 ouvriers et la fin du mythe que les Émirats seraient incultes et ne comprennent rien à l’art

Le Louvre… la marque culturelle la plus chic au monde.

L’histoire de la première franchise du Louvre à l’étranger née sous un ciel ombragé, ce projet à fait entrer Abu Dhabi dans la lumière.

Manuel Rabaté heureux directeur du Musée des sables

Un fond de 600 chefs-d’œuvre, Gaughin, Mondrian ou Magritte dont seule une moitié est exposée… les prémices d’une collection ambitieuse mis en scène par un autre français : JeanPierreCharnier, directeur scientifique de l’agence France-museums et pour le Louvre Abu-Dhabi :

je souhaite que les voyageurs débarquant sur l’île de Saadiyat découvrant le musée voient au sol des lignes géométriques qui partent de la rose des vents; elles se croisent comme sur une carte marine datant du XIIIe – XIVeme, avec des noms de lieux de la création de ces œuvres. Cela donne l’impression d’une scénographie du monde.

On dirait que toutes ces œuvres sont nées à Aboutir Dhabi et que du coup Abou Dhabi serait le centre du monde. Un dialogue entre les œuvres apparaît.

OASIS d’UNIVERSALITE DANS UN MONDE FRAGMENTÉ

Ce jeune conservateur anthropologue est très inspiré, philosophe :

Bouddha en Inde, Confucius en Chine et Socrate en Europe autour de 500 avant notre ère qui pensaient l’homme dans notre société, son destin individuel,son destin collectif qui marque profondément l’histoire de la pensée et de l’histoire continental

UN MESSAGE HUMANISTE

Le Musée d’Abu Dhabi les met ensemble, aucun autre Musée n’a fait ça.

J’aimerais que le visiteur est le sentiment que sa propre identité à lui se construit dans la relation à l’autre.L’ouverture aux autres, la relation à l’autre est un moment-clé de son épanouissement, de son devenir, de son développement

Initié en 2007 par le gouvernement de J. Chirac c’est E. Macron qui assiste à l’inauguration… quelle chance je trouve! toutes les petites vidéos comme si on y était, sur le site officiel sur Twitter https://mobile.twitter.com/hashtag/LouvreAbuDhabiOpening?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.louvre.fr%2Flouvre-abu-dhabi

Publié dans C'est nouveau!, Court séjour, CULTURE & LOISIRS, IDEE WEEK-END SEJOUR, Nature, vacances, voyager seul, VOYAGES

AIGUES-MORTES… Si vivante !

​Et habitée! A visiter absolument par tous les vivants qui me lisent ici-bas!

Blason Aigues-Mortes

Je connaissais cette cité, un peu comme Provins à 2h de Paris, une autre tout aussi médiévale où l’on s’attend à chaque instant qu’un chevalier en armure surgisse de derrière un rempart, mais je ne me souvenais pas comme AIGUES-MORTES est si fringante, frétillante, colorée, et si riche par son histoire, certes et aussi par toutes les spécialités que ses habitants aiment à présenter, promouvoir, expliquer

Et maintenant suivez le guide, le long des remparts… 2000 ans d’Histoire nous attendent dans la cité royale construite selon la volonté du grand Roi Saint-Louis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors vous pouvez faire le tour des remparts puis vous arrêter, vous restaurer et flâner ensuite entre les échoppes, moi j’ai fait les 3 en même temps ! 😉 tant les vieilles pierres peuvent abriter des merveilles, comme une confiserie de sardines en chocolat, ou une savonnerie, ou une petite terrasse de bistro dévoilant indécemment le magnifique dessert du jour : une splendide tartes aux fraises! Et tout cela est intimement mêlé, chaleureusement servi par les les Aigues-Mortais et Aigues-Mortaises

 Et que de gourmandises, de spécialités!

avec sa propre monnaie, amusant, regardez les billets

Et au moment de partir, dernière surprise, un livre à la reliure si bleue que je le vois de loin ; un feuillet dépasse disant « ce livre est volontairement abandonné… Merci de le faire circuler après lecture afin qu’il continue à vivre. Bonne lecture !! Excellent non? IMG_6792

Alors évidemment, Aigues-Mortes au-delà des remparts vous aurez vu déjà au moins une fois en photos les salins roses, les flamants roses, moi j’ai croisé en chemin les fameux chevaux camarguais, blancs, sauvages. Ils ont fière allure ces cavaliers mais s’arrêtent au plus près du bord de la route, me sourient avec un signe amical… le bonheur!

 Prolongez un séjour inoubliable en Camargue, à 5 minutes des plages méditerranéennes !

et notamment au Mas de La Fouque, repère de nos âmes en quête de paix et des animaux sauvages… enchanteur ! A retrouver sur ce blog dans un article « à part » 😉

AGENDA

Du samedi 10 juin 2017 au dimanche 25 juin 2017
Exposition de Aline Jansen et Herrel
Chapelle des capucins – Place Saint louis
Entrée libre – Plus d’infos au 04 66 53 73 00

vous retrouverez toutes les infos sur le site de l’OFFICE DU TOURISME et surtout ne manquez pas la spectaculaire Blason Aigues-Mortes styliséFÊTE MÉDIÉVALE DE LA SAINT-LOUIS – 26 et 27 août en cette année 2017

 

Publié dans BEAUTE, BIEN-ETRE, BON PLAN, COTE D'AZUR Frenchriviera, DECO, ENTRE FILLES Girly secrets, expo, LIFESTYLE, parfum, shopping

Expo-vente ETSY 💖 made in FrenchRiviera 📍

C’est toujours un vrai plaisir de retrouver les petits stands de créateurs -oui, au masculin car on peut y voir plusieurs hommes « à l’ouvrage » 🤣 : créateurs et vendeurs. Un italien par exemple car oui cette vente aujourd’hui rassemble les créateurs d’1 region donc l’Italie est notre amie, à quelques km de Nice. 

La devise de cette communauté partageuse : « Etsy.com est un marché où les gens achètent les choses qu’ils aiment directement auprès des personnes qui aiment les fabriquer. »

Genial non?!?


Mes bijoux préférés @foxy Cartier n’a qu’à bien se tenir ! 🤣 sur IG @foxy_m_a FB @Foxy M. A.    www.foxyma.bigcartel

La révélation : les bijoux @coquette_en_papier

Le prêt-à-porter @madameChabada made in France on connaît, on reconnaît ses robes printanières et ses blouses légères bu-matière http://www.madamechabada.com 

Les illustrations de Sarah Khoury qui vous parlera des heures de son inspiration et l’origine de ses livres fait-main pour les grands et les petits -les sacs en tissu à l’image de ses personnages : mimi et attachants-

J’adoooore les sacs de Dominique je l’ai filmée meme 🤣 et vous comment les trouvez-vous?? http://www.ilmeressemble.com

@Madamechabada on la connait, on la reconnait, ses petites robes légères, ses blouses en bi-matière, tellement soignées

Et on a jamais vu de headwraps & headbands  aussi bien portés sur @HelloWooly suivez-là sur son blog et e-shop et tous les réseaux sociaux.

img_6477C’est une place de marché ouverte aux créateurs indépendants du monde entier dans des univers différents, qui nous intéressent grandement, évidemment, sur la toile. Et dans une ambiance presque familiale et champêtre telle une garden party on découvre des créateurs de mode, de bijoux, de sacs, de déco, de récup’ de meubles vintage.

Etsy permet d’ouvrir une boutique en ligne aux entrepreneurs à temps plein ou à des créateurs à leurs « heures perdues » (elles ne le sont jamais!!)

Je connais et « follow » le site et ses nouveaux adhérents sur le net, FB et Insta depuis longtemps comme près de 29 millions d’acheteurs à travers le monde.

Au 💚 de la communauté Etsy, les trams sont créés et animées par les créateurs eux-mêmes afin qu’ils puissent, par region, ou par ville, se rencontrer, améliorer leur boutique, mutualiste leurs moyens ou encore organiser des events  dans leur region.

Hello Woody si chaleureuse : les plus beaux headwraps & headbands jamais vus aussi bien portes meme au Sénégal 👌😉 consultez son e-shop et blog sur tous les RS http://www.hellowooly.fr et son insta @hellowooly Genial car l’envie est croissante de les voir « en vrai ». Chose faite à Lorgues en avril, au splendide Château de Berne (Relais&Chateaux) Et le 21 mai chez moi, à Nice yessssss.

Découvrez, questionnez les artistes -ils adorent décrire leurs œuvres, conter l’origine ou des anecdotes- et Achetez vos coups de 💖 : des objets dont on a besoin mais que vous ne verrez pas chez tout le monde ou portés par les copines, à offrir, à s’offrir, fins, délicats, parfois exceptionnels.

Ce sont les vendeurs de notre Team locale qui nous a accueillis dimanche 21 mai c’était un régal de les découvrir dans une grande salle dédiée face à la mer, à l’hôtel Le Royal sur la Promenade des Anglais. Salle « Baie des Anges » cela ne s’invente pas!!

Et plein d’autres comme les petits bijoux délicats @ATELIERentreDeux et Wild at Heart sur FB aussi !À des tarifs « normaux » aucune exagération sous couvert du home-made. Ici Nous sommes très loin des marchés de Noël artisanaux quasiment tous les mêmes, a fortiori souvent assez chers.

Ils s’associent pour s’entraider et faire grandir -ensemble- leur entreprise créative : soutenons-les !

Merci de m’avoir lue, Bonne semaine à tous!

Publié dans BON PLAN, C'est nouveau!, COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, ENTRE FILLES Girly secrets, FAMILY, Nature, plage beach pool...

SEAZEN Bateau sur l’eau… solaire !

Quel silence… On flotte, sans un bruit, 6 personnes à bord dont le skipper et non moins propriétaire et à l’origine de cette belle initiative de cette promenade sur la Méditerranée de notre belle Côte d’Azur…

 ​

​A 6 noeuds, au fil de l’eau presque puisque la mer est un lac aujourd’hui, nous suivons le guide, à la découverte des plages, des fonds turquoises, entre les voiliers au mouillage -et les nageurs!- la vue n’est  pas la même évidemment, Guillaume est incollable et en véritable conteur, nous apprenons des détails croustillants sur les demeures historiques avoisinantes de Beaulieu S/Mer, passés ou très actuels : de la construction haut-perchée du Roi des Belges du siècle dernier, qui a failli être vendue 500 millions d’euros en 2008, à la maison au design avant-gardiste de l’acteur David Niven, où Grâce Kelly allait souvent rejoindre son ami, américain comme elle. Nous apercevons la villa Ephrussi de Rotschild entourée par un somptueux jardin (entre 10 et 18h, délassez-vous à son tout aussi sublime Salon de thé ;-)) Et la Villa Kerylos , elle, est davantage comme suspendue sur l’eau… sans doute un des plus beaux Musée de Beaulieu, à visiter absolument (cliquez sur le nom pour retrouver toutes les infos pratiques)

Mais vous serez accompagné(es) vous aussi peut-être par un vrai ami de la nature qui sait comme il faut protéger les posidonies (algues utiles), ne pas jeter l’encre sur elles, mais sur le sable (nappes turquoises c’est facile!)


Et là, c’est sûr, je commence à vous piquer votre curiosité et vous donner envie de profiter de ce tour, vous aussi… Vous allez d’autant me remercier de vous avoir dégoté ce plan qu’il est vraiment d’enfer : non seulement il s’agit d’un bateau Electrique (solaire) donc inutile de vous vanter les mérites pour la faune et la flore si précieuse, mais sachez qu’il est à louer, avec ou sans permis bateau, si vous ne l’avez pas, ni personne parmi le petit groupe que vous constituerez, prévoyez 1h de « formation » pour éviter les incidents (manipulation et aussi d’indispensables notions de navigation, attention à ne pas croiser les encres, si le vent se lève par exemple, notions des distances pour revenir à temps! etc 😉
À la journée, en semaine, le week-end, pour un after-work, entre 19h et minuit, mais toujours entre amis, et entre nous! 😊🤣

Avec ce bateau solaire, j’ai envie de faire un tour d’Europe, de longer toutes les côtes, plus magiques et surprenantes les unes que les autres, car tant qu’il fait jour, on pourrait aller…  jusqu’en Grèce ! pourquoi pas !?! Il se conduit comme un jetski (bi-moteur) ; 6 chevaux sous le teck, 6 noeuds max au-delà de la zone des 300m, pas de tire-en-d’eau mais nous glissons sur l’eau comme sur un stand-up paddle. Sans odeur, à 20km/h pour quitter le port, vous utilisez 200 watts! Puis 800 watts, l’équivalent de notre sèche-cheveux! 

Evidemment, vous pouvez opter pour un skipper « à louer » aussi si vous n’en connaissez pas, il vous en coûtera un peu plus cher, c’est tout. Sinon cursus de formation en 4 cours, vous vous améliorerez. Bon, équipé d’hélices quand même donc attention aux baigneurs! On coupe tout quand on veut faire un plouf!

D’ailleurs Guillaume -Seazen- prévoit de continuer d’organiser des sorties en mer, -à thème peut-être ? lui ai-je suggéré- d’1h ou 2, pour se faire connaitre et pour le lancement de la formule, de la saison, en attendant de l’avoir loué pleinement. L’idéal c’est 8 personnes – max 560 kg. – préparez votre pique-nique!

A bord, 1 prise 12 Volt (équivalent allume-cigare) Et n’oubliez pas de demander à Guillaume que vous aimeriez qu’il vous installe la douche!

Et super prix !!!🔝En attendant belle balade en mer avec ces 1ères photos/Video ! 👌🏼😎

 

TARIFS

180 € LA JOURNEE  de 10 à 16h

160 € la soirée, «  afterwork » en semaine, de 19h à minuit (sinon il se transforme en citrouille)

Evidemment, c’est plus cher en saison, comptez 295€ la soirée au mois d’août

d’autres photos sur mon Instagram plage de Beaulieu par exemple ou mon restaurant flottant préféré à Nice Le Plongeoir ET SEAZEN sur Instagram aussi 😉

 

 

Publié dans Court séjour, CULTURE & LOISIRS, IDEE WEEK-END SEJOUR, on oublie pas les Juniors !, voyager seul, VOYAGES

VALENCIA « Vous venez avec une envie de Paella, vous découvrez une double ration d’histoire! »

… Génial slogan de l’office du tourisme de Valencia et il y en a d’autres!

Vous venez avec une envie de mer et vous découvrez un océan d’amitié!

Elle est la troisième ville d’Espagne après Madrid et Barcelone. La ville de la soie, et de la fameuse paella valencienne 😉

En quelques dates, un peu d’histoire et enchaînement des événements qui nous éclairent sur cette ville féconde car le charme de cette ville espagnole, comme Séville, Tolède et bien d’autres ce sont les occupations successives…

...Romaine avant JC, chrétienne en l'an 300 après JC, en 1102, la famille du Cid et ses compagnons abandonnent la ville aux Almoravides. Pour Valence, la vie n'a pas été qu'un long fleuve tranquille: elle sera reprise définitivement aux musulmans en 1238, par Jacques Ier d'Aragon. En 1348 la peste noire atteint Valence et décime sa population. 

La Renaissance valencienne

Le xve siècle est celui de l'expansion et de la croissance de la culture valencienne, il est connu comme le siècle d'or valencien. Depuis le 18 mars 1437, le Saint Calice est conservé dans la cathédrale de Valence. La ville devient la plus peuplée de la couronne d'Aragon, en passant de 40 000 habitants en 1418 à 75 000 en 1483. La construction de grands palais et d'églises comme les Tours de Serrans ou le Micalet (clocher de la cathédrale de Valence). On érige la Bourse de la Soie Llotja de la Seda i dels Mercaders (1482), qui devient un des marchés les plus importants de Méditerranée où se retrouvent des marchands de toute l'Europe, spécialisés dans le commerce de la soie. C'est à Valence qu'est imprimé le premier livre imprimé d'Espagne. L'introduction de l'imprimerie valencienne engendre une multiplication des œuvres écrites.

La révolution industrielle (XIXsiècle) La ville devient une cité cosmopolite et le centre d'une aire métropolitaine de plus 1,5 million de personnes, troisième aire démographique, industrielle et économique d'Espagne. 

Le marché central et le marché de Colom sont construits, et en 1921, les travaux de l'actuelle gare de chemin de fer València-Nord s'achèvent. En 1936, pendant la guerre civile, Valence devient la capitale de l'Espagne républicaine, jusqu'en 1939.

En 1957, le fleuve Túria traversant le pays valencien sort de son lit : c'est la Gran riada de Valencia, qui motive des travaux d'aménagement majeurs dans les années ultérieures ; l'espace résultant redevient disponible pour l'urbanisation. 

La population triple, passant de 213 550 en 1900 à 739 014 en 2000.

L'agriculture constitue une part importante de la richesse de la communauté valencienne. Au sud de la ville s'étendent des rizières en bordure de l'Albufera, mais ce sont surtout les orangers et les cultures maraichères qui dominent, grâce à un fort ensoleillement, un climat doux et un système d’irrigation sophistiqué capable de récupérer les eaux de ruissellement ainsi que celles des nappes phréatiques pour alimenter les cultures. On trouve aussi, vers l'intérieur des amandiers, des caroubiers, des oliviers ainsi que des vignobles.

(source wikipedia)

Et c’est vrai qu’il y en a partout des orangers dans la ville!

Je vous propose de commencer la visite par les Jardín de Monforte (es)ou les Jardins du Túria, ancien lit du fleuve Túria, qui fut dévié du centre-ville dans les années 1960 après la dernière crue de 1957, pour arriver sur une 1ère porte de la ville fortifiée -il en reste 2 sur les 4 d’origine- merveilleuse, à escalader pour un panorama époustouflant sur la ville.IMG_5863

Vous n’êtes là que peu de temps? Optez pour le Tour complet du centre historique, organisé par l’office du tourisme pour ne rien manquer d’essentiel! (cliquez sur ce lien pour les tarifs et inscription, par petits groupes) Il qui inclut l’entrée dans la plus vieille église de Valencia (payant, 7€), la visite de l’intérieur de la Lonja (Patrimoine de l’Humanité) et une dégustation de « horchata et farton » (boisson et pâtisseries typiques) dans le Mercado Central.

Parcours idéal : basilique, cathédrale, S. Juan del Hospital, Plaza del Patriarca, palais Marqués de Dos Aguas, Plaza del Ayuntamiento, Plaza Redonda, Santa Catalina, Mercado Central, Lonja de la Seda, quartier El Carmen, palais de la Generalitat, tours de Serranos, palais de Benicarló. Tout cela en un peu plus de 2h.

Pour moi qui m’arrête toutes les 2 min prendre des photos, il m’a fallu 2 jours!

Si vous restez plus longtemps, vous ferez la route du graal et de l’art religieux , une visite guidée en vélo, du palais des arts, opéra, ferez une promenade en barque dans le parc de l’Albufera, un plouf à la mer…

Ci-dessous un calendrier des fêtes, ne ratez pas une grande célébration, cela vaut la peine, nous y étions en fin de Semaine Sainte, qui ajoute beaucoup à notre émerveillement et nez toujours en l’air vers les monuments et façades, et du coup à profiter des spectacles à chaque coin de rue, processions en costumes locaux, musique, fanfares, théâtre sur les toutes les grandes places, … on a cru vivre à l’époque du Bossu de Notre-Dame!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petits veinards ceux qui iront en mai à Valence, un mois plein de traditions à ne pas manquer :

Le week-end du 13 et du 14 mai, nous célébrerons la fête de la Vierge de los Desamparados, patronne de la ville avec des concerts, des feux d’artifices, des processions, des messes et le transfert traditionnel de la vierge, le 14 mai à 10h30, à Plaza de la Virgen. À Plaza de la Reina se tient un des marchés les plus anciens de la ville, L’Escuraeta, où vous pourrez acheter de la céramique, des ustensiles de cuisine ou des récipients en terre cuite, typiques de la cuisine traditionnelle valencienne… (source: office du tourisme)

Et Pour le shopping?

Ben. Est bien aussi!! Un peu partout dans la ville de petites boutiques

Autour de l’incontournable El Cortè Ingles ne serait-ce que pour son restaurant au 6eme on the rooftop- métro Colum : à gauche le quartier bobo-chic avec nos Sandro, Maje, etc et des marques espagnoles encore trop peu méconnues et à droite une longue rue piétonne avec les inévitables -et sans doute indispensables- Zara, Mango, etc. et devinez? ByColette… la petite boutique niçoise !! C’est amusant.

Table et casse-croûte ?

Alors l’espagne, c’est un peu comme en Italie je trouve que c’est difficile de mal manger, surtout que nous nous régalons de tapas et on peut les voir avant de s’attabler! beaucoup de « mange-debout » vous choisirez de vous asseoir à table pour une paella Valencienne?

IMG_5891

les meilleurs tapas

 

Publié dans coffee & talk, Court séjour, CULTURE & LOISIRS, ENTRE FILLES Girly secrets, FOOD & RESTAURANTS, IDEE WEEK-END SEJOUR, shopping, voyager seul

Marseille d’un jour, accrocheuse et acrostiche

bonjour à tous!

Je fête la création de la PAGE FACEBOOK de ce blog avec ce billet d’une très agréable mais courte -trop courte- journée passée à Marseille avec un Acrostiche* et une vidéo pour vous montrer ce port mythique, ces voiliers centenaires, la pêche du jour vendue à l’abri de l’impressionnante ombrière, ma trouvaille d’une petit restaurant au milieu de la nature et d’un potager pour reprendre des forces avant le moment magasinage dont cette ville commerçante a le secret…


Sans filtre aucun, la cité phocéenne est belle nature, entre ciel et mer azurs

MASSALIA cosmopolite hôtesse
Accueillante
Restaurant garden-lunch La Passarelle
Shopping décalé
Energie
Intemporelle
Love-me-moi-non-plus
Lontano perche va sano & piano
Ecolo?!

L’ombrière est un immense plafond miroir de 22 mètres par 48 mètres réfléchissant le quai des Belges, le port, la mer, le ciel, selon où l’on se pose pour l’admirer ou s’y admirer Lol. Création du Britannique Norman Foster -et l’agence phocéenne Tangram-

… réalisé par les architectes marseillais de Tangram. Entre art et architecture, il vient marquer d’une vaste surface, posée à 6 mètres au-dessus du sol, l’arrivée de la Canebière face à la mer ainsi que l’entrée de la station de métro « Vieux-Port/Hôtel de Ville ». je vous recommande cet autre « blog d’exploration » et cartes de Marseille très sympathique.


le site www.marseilletourisme.fr est très bien fait aussi, je vous le conseille et sans hésiter, régalez-vous des croustillants avis et voyages d’un de mes Travel blogs préférés : TRAVELMEHAPPY Merci!!

paradis des shoppeuses

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au fait, *Un acrostiche est un poème, une strophe … lues verticalement de haut en bas, la première lettre ou, parfois, les premiers mots d’une suite de vers composent un mot ou une expression en lien avec le poème. (merci wikipedia)

Publié dans COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, expo, FAMILY, on oublie pas les Juniors !

PICASSO… PIC D’ASSIETTES

Quelle visite singulière de la vieille-ville d’Antibes, jeudi 30 mars, le jour du fameux brouillard qui a recouvert la mer et les villes de la Côte d’Azur véritable, phénomène spectaculaire rare… Un régal pour les photographes!

Alors c’est un véritable ROMAN-PHOTOS que je partage avec vous ici, témoin de ma balade de la vieille-ville, aux imposants remparts, en passant par la Place Mariejol où une magnifique petite église rose, qui me rappelle un peu celle de Calvi…

De la terrasse du château des Grimaldi qui abrite aujourd’hui le MUSEE PICASSO, une vue exceptionnelle de ces remparts et de la mer qui borde le cap d’Antibes. Une fois le brouillard passé, on peut voir le port VAUBAN d’Antibes, « le grand »celui qui abrite les plus grands yachts d’armateurs, euh… d’amateurs- de la frenchriviera … Et sur LE NOMADE AU BASTION ST JAUME, géant lui aussi, de l’artiste contemporain catalan Jaume Plensa, recroquevillé dans une dentelle de fer démesurée…. -visite en entrée libre ;-)- Il vous rappelle 1 des 7, plus « petits » philosophes perchés dominants la Place Massena à Nice ? Mais ouiiiiii, bravo, comme vous êtes cultivés et/ou arrivez à me suivre, je vous félicite! 😉  (liens vers mon Instagram)

Revenons au château des Grimaldi qui abrite des pièces-maîtresses de l’oeuvre de Picasso, ou plus justement, de la « vaisselle » : une collection impressionnante d’assiettes de céramique. C’est une de mes salles préférées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un peu d’histoire :  acheté par la ville d’Antibes, devient le musée Grimaldi avec pour premier conservateur, Romuald Dor de la Souchère. En septembre 1945, Pablo Picasso se rend au musée Grimaldi et en 1946, Romuald Dor de la Souchère lui propose d’utiliser une partie du château comme atelier.

De Picasso….

enthousiaste, travaille au château et réalise de nombreuses oeuvres, dessins et peintures. À la suite de son séjour en 1946, Pablo Picasso laisse en dépôt à la ville d’Antibes 23 peintures et 44 dessins*. Parmi les peintures les plus célèbres : La Joie de vivre, Satyre, Faune et centaure au trident, Le Gobeur d’oursins, La Femme aux oursins, Nature morte à la chouette et aux trois oursins, La Chèvre
Le 7 septembre 1948, une exposition confirme l’enrichissement significatif de 78 céramiques réalisées à l’atelier Madoura de Vallauris.
Le 13 septembre 1949, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Tapisseries françaises », de nouvelles salles consacrées aux peintures, céramiques et dessins de Picasso sont ouvertes au public.
Et le 27 décembre 1966, la ville d’Antibes rend de nouveau hommage à Pablo Picasso
et le château Grimaldi devient officiellement musée Picasso, premier musée consacré à l’artiste.
Enfin, en 1991, la donation Jacqueline Picasso autorise un nouvel enrichissement des collections Picasso.

et la semaine prochaine, le 7 avril, je suis conviée au vernissage de l’accrochage au 1er étage de nouvelles photos que personne ne connait...

waouhhh à admirer par tous, dès le 8/04/2017
BON PLAN : tarif unique accès au Musée exceptionnellement à 3€ au lieu de 6€ pour se faire pardonner du couloir « en désordre » et de salles fermées au 1er.
Profitez-en pendant cette 1ère semaine de vacances scolaires!
Pour ceux qui n’ont pas l’occasion de visiter celui de Paris, -rénové récemment- et les 2 autres musées Picasso en Espagne : le musée de Malaga et le musée de Barcelone, c’est vraiment un très bon moment passionnant.
Remparts vieille ville d’Antibes
*ceux-là même que nous pouvons admirer au Musée ce jour

…à Nicolas de Staël

Quelle surprise de découvrir ou redécouvrir les oeuvres de Nicolas de Staël !! Présentées aussi au musée Picasso, témoignent du séjour du peintre à Antibes, quelques mois de 1954 à 1955… et à partir de 1982, la ville acquiert des oeuvres importantes de cette période.

Publié dans BIEN-ETRE, C'est nouveau!, CULTURE & LOISIRS, LIFESTYLE

YOGA du RIRE au Printemps de l’Optimisme

En attendant le Printemps, -la semaine prochaine ;-)- on passe au Printemps de l’Optimisme à Paris(1), les 17 et 18 mars Paris 16ème (c’est la 4ème édition) et j’en profite pour écrire ce court billet sur le Bien-être en Entreprise, un sujet qui m’intéresse de +en+ inspiré ce matin par par un reportage d’Isabelle Martinet sur @telematin @france2

Slider inscription

Les chiffres sont très encourageants :

1 salarié heureux est 2x plus créatif, 30% plus productif, 2x moins malade et

6x moins absent, … c’est gagnant-gagnant !

Une étude qui a duré 30 ans a démontré que « les moment où nous nous sentons le mieux c’est lorsque nous nous servons de nos compétences avec un ou des objectifs or si on y regarde bien, c’est en travaillant que nous le faisons Florence Servan-Schreiber  (profil Twitter) auteure-conférencière(2) nous explique :

« On est stressé, débordés…. on le sait mais ce que l’on sait moins c’est que l’Ets peut nous aider à trouver des solutions pour déstresser lorsqu’on est là. Lé résultat sera une organisation qui fonctionne mieux, il faut poser des questions sur le niveaux de bonheur des gens lors d’entretien d’évaluation, « êtes-vous heureux ici? » pour savoir en quoi on va pouvoir aider cette personne à se sentir bien. Il y a des Ets qui prouvent ainsi leur engagement vis-à-vis de leur salariés, qui vont les faire vivre finalement, cela c’est excellent. »

« pour SE DECONTRACTER  se lâcher, ça commence par la danse pour certains, cours de zumba collectif au bureau , mais pas que, des ets proposent le yoga du rire, ou cours de méditation de + en + pour aider les gens soit à se défouler, soit à s’exprimer, avec l’école du rire ou autre. « Rire ça fait énormément de bien au cerveau, ça créé du lien exemple se mettre en rond et se saluer à la chinoise « hi-hang », ou se croiser et se faire des grimaces…mdr garanti; le principe de la rigologie c’est de couper le mental et de rire pour rien  » Sophie Gornezano « Le rire est le plus court chemin entre 2 êtres TiaoTsioPing, le rire créé du lien, on s’ouvre à l’autre quand on rit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De + en + de Sociétés mesurent le bonheur tous les ans, comparer l’évolution de la mesure du bonheur à par ex l’évolution du Ca, de l’abstentéïsme, etc Oui, elles sont correllées, quand les gens se sentent mieux les Ets vont mieux. Oui, il faut une volonté de l’Ets, de la DRH

Start-up « les yogistes » des profs de yoga viennent au bureau, sans se changer, sans transpirer, sans matériel, 30min environ, pas mal non?

(1) ouvert au grand-public et gratuit ; infos Twitter pour « visiter » les partenaires en un clin d’oeil

(2) »la fabrique à kifs » un livre ET une pièce de théâtre très drôle !