Publié dans BEAUTE, BIEN-ETRE, COTE D'AZUR Frenchriviera, ENTRE FILLES Girly secrets, medecine esthetique, santé, soins experts

Et si je vous disais NYMPHO…PLASTIE ?

Ah ah j’ai retenu votre attention! et en retour, je satisferai à votre curiosité!

CHIRURGIE INTIME 

Un peu d’histoire pour commencer, profitons-en car c’est toujours agréable quand un médecin passionné nous rappelle quelques « origines » des mots d’usage surtout quand ils viennent de la mythologie antique, docteur Diba Abrar Spécialiste de la chirurgie intime à Nice, écoutons-le :

les Nymphes étaient des déesses qui canalisaient l’eau des sources, qui en contrôlaient le jaillissement et on pensait aussi que les petites lèvres étaient là pour canaliser l’urine donc on appelle les petites lèvres les nymphes, cela vient de là. (encore plus parlant en images) la vulve et l’intime sont toujours cachés soit par un drapé, comme la naissance de Venus ici et lorsqu’elle est montrée comme dans « L’Origine du monde » de Courbet, elle est cachée par des poils donc c’est une partie intime qu’on ne voyait pas. Alors que chez les hommes, beaucoup moins de gêne car on montrait les sexes des hommes très facilement, en peinture, sculptures etc donc pudeur pour les femmes mais pas chez les hommes.

evolution epil maillotEn l’espace de 50 ans on peut constater une disparition pratiquement totale des poils pubiens, progressivement on est passé du maillot brésilien au maillot californien, au ticket de métro pour en 2010, rien…

 

l'origine du monde fait scandaleAlors c’est un phénomène très particulier car cela a fait l’objet d’une étude dans un journal canadien où les résultats publiés d’une étude sur 660 femmes de la Colombie britannique sur le « pourquoi ces femmes s’épilent ? »  Pour l’hygiène,  mieux dans un maillot de bain, pour le partenaire, etc et on voit avec cette étude que le poil ou plutôt l’absence de poil devient pour les femmes un critère de beauté, d’hygiène, de propreté et de séduction.

 

Donc forcément, que veulent les femmes qui arrivent en cabinet d’un chirurgien esthétique de plus en plus nombreuses ? Elles ne veulent pas que les petites lèvres dépassent le massif des grandes… On peut avoir des vulves en « ailes de papillon », en « oreilles de Cocker », dites « en blason »…  et alors là, oui, on pousse un grand ohhh ahhhh quand on voit les photos de ses opérations… Non, ce n’est pas une pathologie, c’est une anomalie du développement.

LE SAVIEZ-VOUS ? L’hypertrophie vulvaire n’est pas une pathologie congénitale, c’est une anomalie du développement; jamais chez les petites filles, elle arrive à l’adolescence, on ne sait pas comment. Les petites lèvres se développent à partir de la puberté. 

Esthétique et réjuvénation des zones intimes

Les petites lèvres sont tellement grandes qu’on ne voit plus les « grosses », si, elles sont bien là pourtant. Ouf, la bonne nouvelle c’est que cela s’opère, mais ce n’est pas courant, voilà pourquoi je vous en parle aujourd’hui alors avoir creusé cette info qui évidemment coulait de source -sans jeu de mots- suite à mon dernier article sur les injections d’AH pour embellir mesdames, nos petites lèvres justement (et aux techniques de laser vaginal dans un article à venir 😉

Dr Abrar poursuit « Alors généralement, les motifs de la demande sont l’hygiène fonctionnelle, les désagréments pour s’habiller (par exemple difficile de porter un string sans qu’une lèvre en sorte) un inconfort dans la pratique de certains sports comme l’équitation, le cyclisme mais beaucoup l’aviron et puis aussi cela donne des douleurs au moment des rapports sexuels, les petites lèvres rentrent « en doigts de gant » mais dans 87% des cas c’est pour un préjudice esthétique soit parce qu’elles ont un sexe trop voyant, elles ont une idée de vulve idéale, (elles ont vu celle des copines, soit leur partenaire a été désobligeant et surtout l’effet de l’accès facile à la pornographie, car on sait que 20% des jeunes filles font leur éducation devant ces films (recrutées selon leur sexe peu voyant, dépourvu de petites lèvres proéminentes etc) … 

le Dr Abrar* a sa technique-propre, prise au Dr Matlock pionnier sur le sujet, en suivant ses ateliers à Los-Angeles (jetez un oeil sur son site ou Dr Matlock Instagram, c’est vraiment une « star »)

 

« Le rajeunissement de l’intime séduit chaque année davantage de femmes. Gênes esthétiques ou fonctionnelles, début d’incontinence ou pertes de sensation liées à la sexualité peuvent être certaines des conséquences du post-accouchement ou du vieillissement des zones intimes. Différentes solutions simples et efficaces existent pour corriger les imperfections et promettent de redonner une seconde jeunesse à votre intimité ! » Lire notre article  du 21 juillet 17>> 

 

 

Augmentation de la demande de nymphoplasties car en 2011, 3200 recensées par la Sécurité Sociale pour un budget total d’environ 346 000 €.

*SES INTERVENTIONS :

Nymphoplasie, mont de Vénus, périnéoplastie, amplification du point G, hyménéoplastie, vaginoplastie, plastie vulvaire…

Toutes les techniques de chirurgie intime sont réalisées en hospitalisation ambulatoire ou de courte durée, selon le désir de la patiente. Les incisions sont précises et sans saignement. Ces interventions se déroulent sous médication sédative intraveineuse, accompagnées d'une anesthésie rachidienne ou d'une péridurale qui assure un confort post-opératoire sans douleur. Comme pour toute chirurgie plastique, les indications opératoires ainsi que les motivations de la patiente doivent être contrôlées par un chirurgien spécialisé dans la chirurgie intimes.

A la ménopause des bouffées de chaleur apparaissent puis disparaissent pour laisser place à des troubles de l’humeur, des sueurs nocturnes plus ou moins importantes (pas chez toutes les femmes heureusement) puis l’atrophie vulvo-vaginale et au bout de 6 ans à 8 ans à compter des premiers symptômes de la ménopause.

LE SAVIEZ-VOUS ? en France 11,5 millions de femmes ménopausées, grâce a l’augmentation de la durée de vie des femmes cela veut dire qu’en occident bien-sûr, on passe un tiers de notre vie en phase ménopausique… Etude Opinionway :

50% des femmes ménopausées souffrent de sécheresse vaginale

« Responsable de douleurs au moment des rapports, ces femmes vont avoir mal, des saignements, voire des brûlures et une modification de leur écosystème et du coup elles refusent leur sexualité car le moment des rapports devient quelque-chose de douloureux et ce n’est vraiment pas un plaisir. » Dr D. ABRAR

Alors promis, à suivre, un article concernant une petite révolution que j’aimerais vous présenter et promouvoir ici via mes infos glanées auprès des médecins et autres conférences sur la médecine esthétique, bien-être, anti-âge et la Beauté en général, dans le Sud de la France 😉

« c’est une nouvelle stratégie, –pas une grande révolution comme le dit modestement le Dr Abbrar– non hormonale, de la prise en charge de l’atrophie vulvo-vaginale et des dis-fonctionnements asexuels. »

Deux techniques non-hormonales assez prometteuses :

1- L’acide hyaluronique (voir mon article avec le Dr Marielle Mariani (au centre SoHouse de Nice en juillet 17)

2- le laser ablatif fractionné

Bonne lecture et à très vite!

 

IMAGE DE COUVERTURE : Célèbre tableau la naissance de Vénus de BOTICELLI

Publicités

Auteur :

Le carnet de route d'une commerciale attentive, en quête d'hôtels, restaurants "trendy" et de bons plans, en France et dans le monde. Et cette irrésistible envie de les partager ici avec vous, ainsi que ma curiosité pour la médecine esthétique, les cosmétiques et mes quelques expériences ! j'espère que vous y trouverez votre bonheur et du plaisir à me lire car j'ecris comme je parle ;-) Travelblogger lifestyle and cosmetics aesthetic addict !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s