Publié dans A LIRE, ENTRE FILLES Girly secrets, Idées reçues et clichés, santé

Sexe de l’enfant : idées reçues ? !

Je vais devoir ajouter SANTE au titre de mon blog 😉 car ce matin, je suis inspirée par… les hormones!!!  Et un reportage de l’excellente émission e=m6 « Grossesse, sexe du BB, envie de fraise… qu’en dit la Science? » -j’adore Mac Lesggy et la voix off – sur M6.

1) Ce sont les spermatozoïdes qui déterminent le sexe de l’enfant à naître

Fille ou un garçon ? Vous avez certainement une petite préférence ! En 2015, en France, il y a eu près de 390 000 naissances de garçons et environ 370 000 filles. Le sexe du futur enfant est-il simplement le fruit du hasard ? Une croyance largement répandue prétend que si on adopte une alimentation salée ou sucrée avant la conception, cela permet d’influencer le sexe du futur bébé. C’est le principe du régime mis au point par un célèbre gynécologue, le docteur Papa. De quoi s’agit-il exactement ? Comment l’alimentation pourrait-elle influencer le sexe du bébé ?

C’est le spermatozoïde qui détermine le sexe du futur enfant mais dans la course des spermatozoïdes vers l’ovule la physiologie des mamans peut favoriser les X ou Y à la ligne d’arrivée ! Car « l’acidité du vagin de la femme et de l’utérus vont mettre les spermatozoïdes en concurrence : + c’est acide, + les spermatozoïdes Y iront plus vite. »

En milieu acide, les Y, ceux qui donnent des garçons, atteindraient les premiers l’ovule… Or ce qui rend un vagin acide c’est une alimentation riche en sodium et en potassium… donc ça peut marcher? « Ce régime peut s’appliquer d’après les statistiques à 75% mais n’est pas fiable à 100%… » explique le Dr Marc-Alain Rozan, gynécologue-obstétricien, A ce jour, aucune étude scientifique n’a été publiée donc rien n’est formellement prouvé.

ventre alimentation

Mais attention aux régimes! Les médecins nutritionnistes nous alertent sur « tous ceux qui excluent des familles entières d’aliments car une grossesse c’est forcément un corps exigeant en minéraux, vitamines, en oligo-élements, et il ne faut pas débuter une grossesse en situation de carence; pour préparer son corps, il faut avant avoir tout une alimentation équilibrée », Dr Laurence Plumey

Autre légende tenace,

2) la forme du ventre donnerait une indication sur le sexe de l’enfant

ventre pointu = un garçon ! ventre rond = une fille ?

« Infondé » pour le docteur Emmanuelle Barrali-Golstenne, échographe « je pense que c’est un fantasme, le zizi pointu, symbole phallique, donc ventre pointu, etc. » pourtant c’est bien réel les ventres des femmes enceintes n’ont pas tous la même forme, pourquoi?

« Cela dépend de la forme de l’utérus et de la position de l’enfant à naître, dans l’utérus » nous dit Dr Marc-Alain Rozan. Autre facteur, l’âge de la maman qui fait que sa ceinture abdominale sera +ou- tonique et donc le ventre +ou- relâché. Pointu ou rond inutile donc de faire des pronostics, ce n’est pas une affaire de sexe!

ventre 35-semaines-de-grossesse

3) envie de fraises, de steak tartare?

Là aussi les légendes autour des lubies des femmes enceintes sont légion! « Moi j’ai mangé des sushis pendant 3 ou 4 mois! » ou « moi ce n’était pas les fraises mais les clémentines » Chips, bonbons, fromages… est-ce un caprice ou une excuse disons, scientifique? « Oui, déclare Dr Laurence Plumey, les lubies alimentaires existent bien, et il y a une raison physiologique à cela : c’est un véritable orage hormonal que connait la femme pendant 9 mois, inondée d’oestrogènes, de progestérone et ceci à une influence sur son comportement : elle a faim, elle a envie de manger beaucoup plus de féculents, de sucreries, et c’est probablement lié à cette inondation hormonale. Oestrogène et Progestérone s’activent pour préparer la venue du futur BB ; ces 2 hormones lancent des appels au cerveau au coeur du système nerveux dans la partie qu’on appelle l’hypothalamus, c’est ce qui déclenche ces envies irrépressibles de nourriture et qui viendraient en fait combler des carences bien réelles : « c’est la raison pour laquelle les femmes enceintes ont des envies, des envies de fraises? peut-être une carence de Vitamine C, elles sont riches en vitC… des envies de chocolat? peut-être manquent-elles de magnésium? mais pas que, parce que avoir envie de se jeter tous les jours sur un flan à la noix de coco, je suis désolée je n’aurais pas d’explication physiologique à cela! »*

ventre loading

Si certaines légendes à propos des femmes et de leur grossesse ont un fond de vérité scientifique, notre imagination est très fertile et ce n’est pas près de s’arrêter!

*Fringales justifiées ou pas, attention aux kg! Essayez de ne pas exceder 11 à 12kg par grossesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Auteur :

Travelblogger Writting for FineFood Hotels & roadtrip... Venez prendre un café avec moi au bout du monde!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s