EXPRESSIONS de texte, euh, de tête !

Couper les cheveux en quatre : détailler à l’excès, être trop tatillon ou méticuleux. Rien à voir avec les 4 vérités 😉

Je vais disséquer les expressions qui me plaisent – en mode Frédérick Gersal, journaliste sur les radios, Il évoque également régulièrement dans l’émission télévisée Télématin sur France 2, un événement historique ou un personnage, à l’occasion d’un anniversaire, d’une exposition ou d’une manifestation culturelle- Je suis fan de cette Matinale ! Je la trouve très inspirante (saviez-vous que son vrai nom est Frédérick Legras ?)

Alors suite à mon article dédié à l’origine des cheveux blancs et de la calvitie, les expressions utilisant les cheveux ont afflué dans ma petite tête et j’ai eu envie de les lister et tenter d’en trouver l’origine… En voici, amusantes parfois, déroutantes …….que vous connaissiez déjà, l’origine aussi, ou pas 😉  ……………………..

Loin d’être exhaustive, n’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire ! Merci d’avance pour votre participation active ! 😉

Alors pour en finir avec Couper les cheveux en quatre cette expression peut paraître étrange mais sa première version, au XVIIe siècle, était « fendre un cheveu en quatre » Ah c’est plus clair là, non? mais si, cela veut dire que c’est très difficile de couper un cheveu, dans surtout en 4, cela requiert de la dextérité,  avec une notion de détail et de précision extrêmes.

vous trouverez l’équivalence dans toutes les langues ici et cela, ça peut être très drôle.

Se faire des cheveux blancs

s’inquiéter, être préoccupé… OK, c’est la plus facile et l’Origine aussi : à la deuxième moitié du XIXe siècle,  le point de départ est simple : on a pu constater chez certaines personnes qui avaient subi un choc émotionnel important, que ce soit de graves soucis ou une grosse frayeur, que leurs cheveux avaient viré au blanc très rapidement (le temps d’une nouvelle pousse, pas en quelques heures)

Tiré par les cheveux

On dit aujourd’hui qu’un raisonnement est « tiré par les cheveux » lorsqu’il ne semble pas « fluide » ou peu logique. Date du XVIe siècle.
En effet, à cette époque, déjà, l’évêque Jacques Amyot parlait ainsi des interprétations capillotractées que certains voulaient tirer de certaines oeuvres poétiques : « quelques-uns les tordant à force, et les tirant, comme l’on dit, par les cheveux, en expositions allégoriques ».
Une chose est sûre, c’est qu’en 1636 apparaît la locution « tirer quelque chose par les cheveux » pour dire « alléguer quelque chose de forcé » (annoncer, affirmer,…)

Arriver comme un cheveu sur la soupe

signifie qu’une personne ou qu’un commentaire n’intervient pas à un moment où on l’attendait.Origine : Expression française assez récente puisqu’elle définit la soupe comme bouillon et non comme une nourriture en général.

Il ne faut pas m’en vouloir, c’était nécessaire et tu n’es pas arrivé dans cette histoire comme un cheveu sur la soupe mais comme le sel ou la cuillère dans la soupe, tu es arrivé à ton heure et sans doute nous avions rendez-vous. (J. Prévert)

Il s’en est fallu d’un cheveu 

Facile à comprendre! le cheveu est un élément du corps humain considéré comme étant le plus fin et le plus fragile. Au sens figuré, il s’en est fallu de peu !

Il se tourna vers le mur et je le bordai. Il s’en fallut d’un cheveu pour que je ne l’embrasse. (S. Becket)

Avoir un cheveu sur la langue

Zozoter, zézayer légèrement… c’est un défaut de prononciation des mots. Origine de l’expression ? les origines ne sont pas précises mais elle est facile à expliquer, tout simplement de la manière dont on prononce les mots quand on aurait quelque chose de gênant dans la bouche. A titre d’exemple, les « j » se prononcent en général « z » et les « CH » se transformeront en « S ».Rien de très excitant, désolée.

Avoir mal aux cheveux

Avoir mal à la tête, lendemain de veille, après avoir « viré une brosse »

Cheveux au vent

je ne vois trace de cette expression sauf sur un site canadien…. Être au grand air, en pleine nature…  moi cela me rappelle une chanson, sur une certaine Harley-Davidson 😉

Saisir l’occasion aux cheveux

moins connue mais pas mal, à remettre au gout du jour et à placer pour épater les copains 😉  Date du XVIème siècle qui puise ses origines dans la mythologie romaine. En effet, dans la Rome antique l’occasion était représentée sous la forme d’une déesse nue aux pieds ailés, chauve sur le derrière de la tête tenant un rasoir et un voile tendu au vent. Seule une longue tresse de cheveux lui tendait par devant, seul endroit où elle pouvait être saisie au passage… facile d’en comprendre le symbole: les cheveux constituent chez l’homme une prise facile et depuis toujours un point d’ancrage pour forcer les gens à faire ce à quoi ils étaient réticents.

S’arracher les cheveux

Être exaspéré, se désespérer, se tourmenter à l’extrême … Origine : Expression française du XIXème siècle qui se baserait sur une métaphore gestuelle car se tirer les cheveux serait un acte assez courant quand on est furieux.

Faire dresser les cheveux sur la tête

Inspirer de la terreur …  Expression française dont l’origine ferait référence au monde animal des félins et à l’érection de leurs poils en cas de crainte pour exprimer l’idée de peur intense chez l’humain. Elle partirait de l’idée de gonfler le pelage pour paraître plus gros et décourager l’agresseur. Par ailleurs, il est utile de constater que depuis toujours, la métaphore du phénomène de l’horripilation a toujours été utilisée et ce au fil des siècles pour exprimer tout ce qui est relatif au destin et même à la psychanalyse.

Elle raconta d’autres tueries, elle ne tarissait pas sur le ménage, savait des choses à faire dresser les cheveux sur la tête.  » E. Zola : L’Assommoir

Expression française synonyme : Avoir la chair de poule

Ce sera l’occasion d’un autre billet : les expressions contenant un animal!

 

Publié dans C'est nouveau!, Idées reçues et clichés, medecine esthetique, petit lexique, santé

HALTE aux idées reçues tirées par les cheveux -je vais les couper en 4-

Ah Ahhhh vous allez en découvrir des vérités en lisant cet article, je vous souhaite autant de plaisir à le lire que j’en ai eu à l’écrire!

Cheveux blancs : en arracher 1 et 7 repoussent ! Vrai ou Faux ? ils poussent + vite si on les coupe? Est-ce que le stress favorise l’apparition des cheveux blancs? ou l’âge?

Les cheveux blancs apparaissent à 34 ans -en moyenne d’âge- aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Tôt ou tard nous finissons tous avec des cheveux blancs sur la tête. Pour mieux comprendre, remontons à la racine, à 4 mm sous la peau dans le follicule pileux. Des cellules, les kératinocytes et les mélanocytes fabriquent la kératine qui constitue nos cheveux et leur donnent leur couleur. Jean Doucet chercheur au CNRS : « la couleur des cheveux est donné par la présence de pigments produit par le mélanocyte. Alors pour le cheveux blanc, le mélanocyte a arrêté d’en fabriquer. Du fait de l’absence de pigmentation, les cheveux blancs sont +ou- transparents; c’est la lumière qui les font paraître blancs »

Envie de les arracher? Dr Philippe Assouly dermatologue spécialiste du cuir chevelu : « cela ne change rien, le blanchiment des cheveux se fait par étapes, par paliers, 1 par-ci, 1 par-là… » L’apparition des cheveux blancs due à un vieillissement naturel et inéluctable de nos cheveux. Ils  n’apparaîtront pas plus vite si on les arrache. Certains facteurs peuvent quand même accélérer leur arrivée : la cigarette par exemple x2 l’apparition le blanchiment précoce.

Le stress -ou les chocs- pourraient faire blanchir rapidement toute une chevelure..? info ou intox?

« On considère qu’il n’y a pas de facteur environnemental qui puisse favoriser le blanchiment des cheveux, c’est programmé, quoi qu’on fasse dans la vie donc les histoires du stress qui fait blanchir, non… » Eh oui, le début de l’apparition de nos cheveux blancs est programmé génétiquement et cette transmission serait due à un gêne : IRF4. Mono-sourcils, bouclettes ou cheveux gris, les gènes qui régissent la pilosité ont été découverts (une avancée rendue possible grâce à l’analyse du génome de 6 000 individus. Découverte récente, de 2016, par des chercheurs anglais.)

« Nous connaissions déjà plusieurs gènes impliqués dans la calvitie et la couleur des cheveux mais c’est la première fois qu’un gène du grisonnement est identifié chez l’homme, tout comme des gènes influençant la forme et la densité des cheveux », souligne le Dr Kaustubh Adhikari. L’IRF4 joue un rôle dans la couleur des cheveux en régulant la production et le stockage de la mélanine. Ce pigment détermine notamment la couleur des cheveux, de la peau et des yeux. Lorsqu’il manque, les cheveux se décolorent ».

En résumé, nos cheveux blanchissent à cause de notre âge, de nos gênes et du tabagisme. Les miens sur Instagram, merci l’Académie REDKEN 😉

Une équipe de chercheurs a mis au point un traitement capable de faire cesser l’apparition de cheveux blancs. Ce composé pourrait également servir aux personnes souffrant de vitiligo. *

couple black

Et LA CHUTE DES CHEVEUX …?

Autre signe de vieillissement de nos cheveux : la calvitie ! En France elle touche plus de 30% des hommes de plus de 30 ans. Plus ils vieillissent, plus les cheveux des hommes se font rares. Tous les poils, et les cheveux notamment, sont régis par un cycle pilaire. Phase Anagène, dite phase de pousse, entre 1 et 7 ans, durant cette période ils poussent d’1 cm/mois.

peigne femmeactuelleContrairement à une autre idée reçue : ce n’est pas parce qu’on les coupe souvent qu’ils pousseront + vite!

  1. « ce n’est pas du gazon
  2. si on coupe les cheveux, ça ne va pas plus vite ou plus lentement, ça n’a aucun rapport 😉 »

Quand il a terminé sa phase de pousse, le cheveu tombe, c’est la phase Télogène. H ou F nous perdons en moyenne 50 à 80 cheveux/jour et un nouveau cycle commence mais pourquoi chez les H tôt ou tard, les cheveux ne repoussent-ils plus?

« nos cheveux sont régis par des hormones (encore elles!) et notamment par les hormones masculines, que ce soit chez les H ou les F » explique le Dr P. Assouly. La testostérone hormone sexuelle masculine présente en grande quantité chez les Hommes, stimule la pousse des poils. OK. Sauf que sur les cheveux, elle a un inconvénient : en particulier sur le dessus de la tête et les tempes. « Elle est transformée au niveau des follicules pileux en dihydrotestostérone = DHT le cheveu va plus rapidement s’épuiser, devenir de + en + fin, remplacé par un cheveu toujours plus fin etc, il est toujours présent, le nombre de cheveux ne change pas » cela parait incroyable mais on en a toujours autant sur la tête soit environ 150 000 ! La différence c’est qu’à cause de la testostérone ils sont devenus invisibles à l’oeil nu. »

Sources : « Les cheveux face à la science, reportage d’Audrey Martinez pour e=m6 sur M6 »

A suivre un article sur les expressions « tirées par les cheveux » Lol

Publié dans A LIRE, ENTRE FILLES Girly secrets, Idées reçues et clichés, santé

Sexe de l’enfant : idées reçues ? !

Je vais devoir ajouter SANTE au titre de mon blog 😉 car ce matin, je suis inspirée par… les hormones!!!  Et un reportage de l’excellente émission e=m6 « Grossesse, sexe du BB, envie de fraise… qu’en dit la Science? » -j’adore Mac Lesggy et la voix off – sur M6.

1) Ce sont les spermatozoïdes qui déterminent le sexe de l’enfant à naître

Fille ou un garçon ? Vous avez certainement une petite préférence ! En 2015, en France, il y a eu près de 390 000 naissances de garçons et environ 370 000 filles. Le sexe du futur enfant est-il simplement le fruit du hasard ? Une croyance largement répandue prétend que si on adopte une alimentation salée ou sucrée avant la conception, cela permet d’influencer le sexe du futur bébé. C’est le principe du régime mis au point par un célèbre gynécologue, le docteur Papa. De quoi s’agit-il exactement ? Comment l’alimentation pourrait-elle influencer le sexe du bébé ?

C’est le spermatozoïde qui détermine le sexe du futur enfant mais dans la course des spermatozoïdes vers l’ovule la physiologie des mamans peut favoriser les X ou Y à la ligne d’arrivée ! Car « l’acidité du vagin de la femme et de l’utérus vont mettre les spermatozoïdes en concurrence : + c’est acide, + les spermatozoïdes Y iront plus vite. »

En milieu acide, les Y, ceux qui donnent des garçons, atteindraient les premiers l’ovule… Or ce qui rend un vagin acide c’est une alimentation riche en sodium et en potassium… donc ça peut marcher? « Ce régime peut s’appliquer d’après les statistiques à 75% mais n’est pas fiable à 100%… » explique le Dr Marc-Alain Rozan, gynécologue-obstétricien, A ce jour, aucune étude scientifique n’a été publiée donc rien n’est formellement prouvé.

ventre alimentation

Mais attention aux régimes! Les médecins nutritionnistes nous alertent sur « tous ceux qui excluent des familles entières d’aliments car une grossesse c’est forcément un corps exigeant en minéraux, vitamines, en oligo-élements, et il ne faut pas débuter une grossesse en situation de carence; pour préparer son corps, il faut avant avoir tout une alimentation équilibrée », Dr Laurence Plumey

Autre légende tenace,

2) la forme du ventre donnerait une indication sur le sexe de l’enfant

ventre pointu = un garçon ! ventre rond = une fille ?

« Infondé » pour le docteur Emmanuelle Barrali-Golstenne, échographe « je pense que c’est un fantasme, le zizi pointu, symbole phallique, donc ventre pointu, etc. » pourtant c’est bien réel les ventres des femmes enceintes n’ont pas tous la même forme, pourquoi?

« Cela dépend de la forme de l’utérus et de la position de l’enfant à naître, dans l’utérus » nous dit Dr Marc-Alain Rozan. Autre facteur, l’âge de la maman qui fait que sa ceinture abdominale sera +ou- tonique et donc le ventre +ou- relâché. Pointu ou rond inutile donc de faire des pronostics, ce n’est pas une affaire de sexe!

ventre 35-semaines-de-grossesse

3) envie de fraises, de steak tartare?

Là aussi les légendes autour des lubies des femmes enceintes sont légion! « Moi j’ai mangé des sushis pendant 3 ou 4 mois! » ou « moi ce n’était pas les fraises mais les clémentines » Chips, bonbons, fromages… est-ce un caprice ou une excuse disons, scientifique? « Oui, déclare Dr Laurence Plumey, les lubies alimentaires existent bien, et il y a une raison physiologique à cela : c’est un véritable orage hormonal que connait la femme pendant 9 mois, inondée d’oestrogènes, de progestérone et ceci à une influence sur son comportement : elle a faim, elle a envie de manger beaucoup plus de féculents, de sucreries, et c’est probablement lié à cette inondation hormonale. Oestrogène et Progestérone s’activent pour préparer la venue du futur BB ; ces 2 hormones lancent des appels au cerveau au coeur du système nerveux dans la partie qu’on appelle l’hypothalamus, c’est ce qui déclenche ces envies irrépressibles de nourriture et qui viendraient en fait combler des carences bien réelles : « c’est la raison pour laquelle les femmes enceintes ont des envies, des envies de fraises? peut-être une carence de Vitamine C, elles sont riches en vitC… des envies de chocolat? peut-être manquent-elles de magnésium? mais pas que, parce que avoir envie de se jeter tous les jours sur un flan à la noix de coco, je suis désolée je n’aurais pas d’explication physiologique à cela! »*

ventre loading

Si certaines légendes à propos des femmes et de leur grossesse ont un fond de vérité scientifique, notre imagination est très fertile et ce n’est pas près de s’arrêter!

*Fringales justifiées ou pas, attention aux kg! Essayez de ne pas exceder 11 à 12kg par grossesse