Publié dans COTE D'AZUR Frenchriviera, CULTURE & LOISIRS, FAMILY, on oublie pas les Juniors !

Visite surprise au Musée Masséna à Nice & Expo Charles MARTIN-SAUVAIGO (peintre)

Surprise oui, pour plusieurs -très bonnes- raisons

Franchement, que les Niçois qui ont franchi le seuil de ce célèbre Musée cette dernière décennie lève le doigt ! Personne…? OK, m’en doutais, pourquoi? parce qu’il a une image ringarde, on s’imagine des vitrines entières d’armes désuètes, de toutes sortes de souvenirs de guerres Napoléoniennes et de bibelots ennuyeux sur des étagères poussiéreuses…. Eh bien que nenni !

Je compte parmi les Niçois-moyens qui ne profitent pas assez ou peu des moult occasions de se cultiver à Nice et des merveilles qui s’offrent à nous; parfois ce sont les touristes qui piquent notre curiosité « tiens, pourquoi font-ils la queue ici ceux-là? » ou une expo peut nous amener ou ramener dans un lieu délaissé par notre vie à 100 à l’heure.

Vous n’aurez plus aucune excuse, aucune honte ou gène après avoir lu cet article, de lever les yeux sur ce joyau architectural de la Promenade des Anglais, en plein coeur de ville, voire d’y entrer si j’ai une once d’influence 😉 ; facile d’accès, pkg à disposition et s’il est complet, à proximité celui du Palais de la Méditerranée.

Avec une réelle envie de découvrir ce peintre méconnu, Charles MARTIN-SAUVAIGO, ami des impressionnistes dans le cadre d’une récente donation, je franchis le seuil d’un 1er lourd portail, tombe d’admiration devant les jardins et verrières splendides et un autre lourde porte très belle que je dois pousser comme si j’entrai dans une villa habitée…

Et alors là le choc: comme c’est beau!!!!!!!!!!!!! Je revois la maison d’été de Napoléon et de sa soeur, à l’ïle d’Elbe, de sa décoration légère et meubles étonnants : des objets, des tableaux, du mobilier certes mais splendides ! de plusieurs époques savamment mêlées: du rattachement de Nice à la France à la fin de la Belle Epoque. Et sans poussière aucune!     On s’attend à ce que l’Impératrice Eugénie, ou les maîtres des lieux respectifs, Le prince Victor d’Essling, les différents maires de Nice : Malausséna, De Cessole,… surgissent du haut des escaliers majestueux, dorés, (3 étages accessibles) ou d’un vestibule marqueté, intimiste.

Je vous confie mes photos pour la suite de la visite, et des détails comme la date de construction tout début 1900 et « le style néo-classique avec une forte empreinte italianisante » à consulter sur le Site de la ville de Nice MUSEE MASSENA

Sans oublier les livres illustrés de la boutique du Musée où d’ailleurs vous pourrez shopper des idées cadeaux, notamment des affiches de constructions disparues emblématiques de Nice comme le Casino sur la Jetée de la Promenade, ou de l’imposant voilier de l’hôtel La Réserve (sur le plongeoir aujourd’hui)….ou de routes embouteillées mais d’équipages avec chevaux… 😉

Bonne visite et rendez-nous compte ci-dessous en commentaires !!! merci d’avance!

INSTAGRAM

Publicités

Auteur :

Travelblogger Writting for FineFood Hotels & roadtrip... Venez prendre un café avec moi au bout du monde!

Un commentaire sur « Visite surprise au Musée Masséna à Nice & Expo Charles MARTIN-SAUVAIGO (peintre) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s